Compteur gratuit THE A-LIST: L'écho des romans

lundi 27 septembre 2010

L'écho des romans


Au premier abord, ces deux romans, "Une affaire conjugale" d'Eliette Abécassis et "Mauvaise fille" Justine Lévy, pourraient n'avoir rien en commun : pas le même sujet, pas le même style, pas la même rentrée littéraire.

Pourtant à leur lecture, on ne peut s'êmpêcher d'y trouver des échos de l'un à l'autre ; peut-être parce que chacune sous couvert de noms de personnages fictifs y raconte une histoire vraie, son histoire vraie. Eliette devient Agathe et Justine devient Louise mais elle ne se cachent pas de raconter une tranche de leur vie bien réelle.

Tandis qu'Eliette révient sur son douloureux divorce, Justine Lévy, qui a déja fait le récit de son désarroi amoureux dans "Rien de grave" - torpillant au passage Carla B. et son Raphaël quatre-consonnes-et-trois-voyelles, relate cette fois les derniers mois de sa mère, qui furent aussi, ironie du sort, les premiers de sa fille.

Où est l'écho ? me direz-vous. On ne saurait dire si c'est dans cette impression légère de voyeurisme à la lecture de leurs moments de désespoir, ou dans le malaise vis-à-vis de ces personnes réelles qui sont ainsi croquées dans leur roman, ou peut-être aussi dans la justesse de la description de leurs difficultés, qui n'ont malheureusement rien d'extraordinaire. Car les deux romancières n'ont pas d'histoires plus rocambolesques que la vôtre ou celle de votre collègue de bureau à vous raconter, elles ont des histoires toutes simples et savent merveilleusement bien les mettre en mots. Aucun divorce ne ressemblera trait pour trait à celui d'Agathe/Eliette mais tous ceux qui ont connu cette épreuvve y trouveront une petite part de la leur.


L'écho entre les deux romans vient justement de l'écho qu'ils savent trouver en chacun de leur lecteur par leur sujet actuel et tristement commun.

Les deux romancières n'en sont plus à leur coup d'envoi et cela se sent : il fallait toute la maitrise d'écrivains aguerris pour faire si bien le récit de ces difficultés ordinaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire

Related Posts with Thumbnails